• Cabinet Cantat
  • Cabinet Cantat
  • Cabinet Cantat

Cabinet Cantat, thérapie narrative à Chéméré près de Pornic en Loire-Atlantique (44).

La thérapie narrative est le dernier né du courant dit de la troisième vague des thérapies brèves qui inclut également la thérapie orientée vers les solutions. Elle a été créée par Michael White et David Epston, deux travailleurs sociaux australiens.

Bien que pratiquée depuis le début des années 1980, elle a été connue publiquement surtout à partir de leur livre "Narratives Means to Therapeutic Ends" publié en 1990.

Infos

La thérapie narrative a comme hypothèse fondamentale que chaque individu se construit une histoire à partir des événements de sa vie. Au fil du temps, la personne en vient à adopter une version unique de son histoire de vie à partir de ses interprétations et des liens qu'il établit entre les événements. La thérapie narrative estime que ces interprétations et ces valeurs sont fortement façonnées par le contexte socioculturel et politique dans lequel baigne la personne. Au lieu de localiser la difficulté chez l'individu ou dans de petits systèmes comme la famille, la difficulté est située dans le large contexte socioculturel de l'individu média, école, travail, amis, loisir, etc.).

Quand une personne entreprend une thérapie, c'est qu'elle est enfermée dans une histoire dominante insatisfaisante et sans issue. La tâche du thérapeute est d'aider cette personne à prendre une distance face au contexte social qui a contribué à fabriquer le problème et à reconstruire une nouvelle histoire qui lui permettra de se percevoir comme capable de sortir de sa situation problématique.

Selon Michael White, la situation problématique origine de l'environnement socioculturel et politique, il lui donne une nouvelle localisation : "La personne n'est pas le problème, le problème est le problème." Cela signifie que la personne n'est pas réduite au problème mais qu'elle a une relation avec ce problème et que cette relation peut être modifiée.

Ce constat a entraîné le développement de la stratégie majeure de la thérapie narrative, soit l'externalisation qui consiste à situer le problème à l'extérieur de la personne. En extériorisant la difficulté, il devient plus aisé de prendre une distance face aux influences de la société et aux autres éléments qui ont contribué à son développement. D'abord, la personne sera amenée par ce moyen à identifier les tactiques du problème pour la dominer puis, son propre pouvoir sur la situation problématique. Comme on le voit, le thérapeute s'allie avec la personne pour que celle-ci utilise davantage ses ressources pour résister au problème et, par la suite, pour qu'elle se forge une identité plus proche de son véritable potentiel, ce qui lui permettra de reconstruire une histoire personnelle plus saine.

Retour en haut de page

Thérapie narrative

La Méthode M-R. POYET est une thérapie manuelle originale basée sur l'étude des micromouvements inhérents au corps humain.